Saint Gervais sur Mare

Autrefois prospère, aujourd’hui au repos

À la croisée de la nature et de l’Histoire, le village de Saint Gervais sur Mare se situe également sur le couloir d’une vallée à demi-enfermée entre les flancs de l’Espinouse, sur la montagne du Haut Languedoc. Encore incontournable aujourd’hui, cette position lui a garanti un privilége stratégique et commercial durant des siècles. Trois châteaux et trois octrois en témoignent. La fertilité de la vallée de la Mare, les forêts d’immenses châtaigneraies et les mines ont permis au village de Saint Gervais sur Mare d’abriter jusqu’à 2 620 habitants en 1851 pour… 861 en 2011.

Pendant longtemps, la culture du châtaignier a assuré le monopole régional de la confection des cercles de barriques et des piquets agricoles, à Saint Gervais sur Mare. Les mines de charbon ont alimenté des forges qui ont participé à la réputation de ses claveliers, de ses cloutiers, de ses esquilhers et sonnetiers, dénominations devenues barbares mais métiers d’autrefois. Tout ceci se revit en visitant la « maison cévenole », éco-musée au centre du village.

Désormais, Saint Gervais sur Mare, qui détient également d’étonnants vestiges religieux (voir un magnifique retable du XVII° Siècle, abrité dans la chapelle des Pénitents blancs), qui dispose de ponts comme on n’en fait plus, invite à sinuer dans ses ruelles aux résonances médiévales. À Saint Gervais sur Mare, le passé nous accompagne partout. Il suffit de regarder la façade de la mairie pour imaginer la richesse d’une petite cité autrefois prospère. Le village a fini par s’assoupir au long du XX° Siècle, évolution industrielle oblige.

Maintenant, il se repose des efforts passés et sommeille entre quelques réveils provoqués par les passages touristiques. Les sports et loisirs de pleine nature se développent dans une contrée magnifique et le village de Saint Gervais sur Mare est bercé entre souvenirs et mouvement.

Images intimes de Saint Gervais sur Mare

De nouvelles photos de Saint Gervais sur Mare seront publiées ultérieurement.

Visitez Saint Gervais sur Mare avec Google maps

Could not save XML file

Could not save marker XML file (/homepages/30/d497691020/htdocs/clickandbuilds/montagne/wp-content/uploads/wp-google-maps/14markers.xml) for Map ID 14

Aimable et curieux village

Quand on se promène dans les venelles de Saint Gervais sur Mare, on est saisi à chaque mètre par une curiosité. Une fontaine, un porche, un escalier, un passage, une fenêtre, une porte, une voûte, une frise, une rosace… Et puis, lorsque l’on s’éloigne des habitations, la générosité naturelle nous enveloppe. Du vert à profusion. Parsemé d’îlots architecturaux admirables. Un exemple : À l’écart du village, la chapelle Notre Dame-de-Lorette (diaporama ci-dessus) épouse la platitude du val de Mare quand les premières crêtes voisines paraissent y plonger. Protectrice, elle étale son ombre sur les tombes du cimetière. Là, c’est bien de repos dont il s’agit. La rivière murmure tout contre, un pont médiéval l’enjambe en osant à peine la déranger alors qu’une étonnante allée de platanes qui débute près d’une impressionnante maison (diaporama)

nous chuchote les promenades d’autrefois.

Saint Gervais sur Mare est un étonnant village qu’on apprend, comme ça, à aimer. Par petites touches. C’est un peu comme cette palette du peintre qui, à force de couleurs, finit par n’en composer plus qu’une seule. Indéfinissable mais profonde, résultat de multiples recherches et essais de l’artiste, témoin d’une opiniâtreté à restituer la vie. Cette vie, Saint Gervais sur Mare la conjugue à l’amabilité. Souriez à une habitante et elle rayonne. Demandez un renseignement et l’on vous en donne deux. C’est du bonheur. Aussi les pèlerins qui font halte à l’étape de Saint Gervais sur Mare, sur le chemin d’Arles à Compostelle, sont-ils ragaillardis, prêts par l’esprit et les jambes à affronter les premières dénivelées de la montagne du Haut Languedoc.