Bulles d'harmonie...

Quand l’eau de la source Rieumajou jaillit en 1846, ses bulles auraient-elles espéré, le temps d’une évaporation, participer à la renommée d’un territoire un siècle et demi plus tard ?

Devenue eau minérale La Salvetat dont la production et la vente ont atteint un volume de 208 millions de litres en 2014, l’eau de Rieumajou s’éclate désormais en bulles de joie et participe généreusement au plaisir des consommateurs français.

Par voie de conséquence, l’usine d’embouteillage de l’eau minérale La Salvetat, exploitante de cette richesse souterraine, se trouve engagée dans une démarche de développement durable et endosse une responsabilité sociale et environnementale.

Lire la suite ci-dessous

Eau minérale La Salvetat. Marque Parc

Eau minérale La Salvetat

Une politique environnementale

et une démarche entreprenariale de proximité

Ancrage territorial

Point fort de sa politique de développement durable, l’ancrage territorial de l’usine d’embouteillage de l’eau minérale La Salvetat s’appuie sur deux applications :

  • L’emploi de 94 personnes demeurant à des distances inférieures de 20 kilomètres de leur lieu de travail, dont 33 % habitent La Salvetat-sur-Agoût, 22 % les autres villages de la Communauté de communes de la Montagne du Haut Languedoc.
  • Plus de 50% des entreprises intervenant sur le site de l’usine sont basées dans les départements de l’Hérault et du Tarn. Un partenariat d’entretien est signé avec ASEI de La Salvetat-sur-Agoût.

Protection des milieux naturels

En termes de protection de son environnement naturel, l’usine d’embouteillage de l’eau minérale La Salvetat s’applique à réduire son empreinte carbone et à participer à un grand nombre d’actions inscrites dans cette démarche :

  • Reconnaissance du site de l’usine d’embouteillage comme référent industriel tourné vers le client et partenaire exemplaire du développement de son éco-système local.
  • Des réalisations concrètes : Diagnostic de la biodiversité et création d’un refuge LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) autour de l’usine et des forages de La Salvetat; installation de nichoirs, hôtel à insectes et entretien des espaces verts favorables à la biodiversité.
  • En complément de la protection des milieux naturels, l’usine d’embouteillage de l’eau minérale La Salvetat accompagne le milieu agricole dans le respect de la qualité de l’eau et coopère pour l’aménagement raisonné des villages.

Dans le contexte d’une démarche d’ouverture au grand public

Visites de l’usine d’embouteillage de l’eau minérale La Salvetat

Tout est comme l’eau, transparent, à l’usine d’embouteillage de La Salvetat. Aussi, par volonté tant entreprenariale que pédagogique, l’usine est-elle régulièrement ouverte à des visites organisées. L’Office de Tourisme de La Salvetat-sur-Agoût encadre ces visites d’une durée d’une heure pour 18 personnes maximum.

  • Ouverture au grand public du 15 juin au 15 septembre, du lundi au vendredi, à 9h45 et 11h00.
  • Ouverture durant les vacances scolaires : Se renseigner auprès de l’Office de Tourisme.
  • Ouverture aux groupes toute l’année (entre 10 personnes minimum et 18 personnes maximum).

Important : Animaux, nourriture, appareils photos et caméscopes sont interdits dans l’enceinte de l’usine et le port de chaussures fermées est obligatoire. Ces visites sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Elles sont également payantes (tarif 2015 : 2 €/adulte, 1 €/enfant de 6 à 12 ans, gratuit pour les moins de 6 ans).

Pour participer à une visite : S’inscrire préalablement et obligatoirement auprès de l’Office de Tourisme de La Salvetat-sur-Agoût (tel 04 67 97 64 44).

Images des différentes étapes d’une visite publique

Could not save XML file

Could not save marker XML file (/homepages/30/d497691020/htdocs/clickandbuilds/montagne/wp-content/uploads/wp-google-maps/34markers.xml) for Map ID 34

 Situer l’usine d’embouteillage de l’eau minérale La Salvetat avec Google Maps

 Note : Le satellite photographique est passé au-dessus de l’usine et de son environnement au cours de l’été 2014. En raison de travaux effectués sur le barrage EDF, le lac de la Raviège était alors en eaux basses comme on peut le constater en manipulant cette carte. Depuis le printemps 2015, les eaux du lac ont rejoint leur niveau habituel. Nos photos du lac de la Raviège sont récentes. Elles attestent d’un environnement « retrouvé ».

error: Désolé ! Ce contenu est protégé