Engoulevent (Caprimulgus europaeus)

Famille des Caprimulgidés

Par les dessins cryptiques de son plumage et son gonys énorme, c’est un oiseau unique. Chasse au crépuscule, bondissant et tournoyant. Chant ronronnant sonore. Visible sur Caroux et Espinouse.

Faisan de Colchide (Phasianus colchicus)

Famille des Phasianidés

Le seul gibier commun à longue queue et le plus commun des faisans. Dérangé, s’envole avec fracas. Sinon vol court, bas avec de longues glissades.

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus)

Famille des Falconidés

L’un des rapaces les plus communs mais en très forte diminution. Plus longue queue que les autres faucons. Vol typique : une série de battements d’ailes entrecoupés de glissades. Plane souvent.

Faucon hobereau (Falco subbuteo)

Famille des Falconidés

Oiseau svelte, élégant, au superbe plumage, qui de loin ressemble à un immense martinet. Le dessin de sa tête suffit à l’identifier. Très rapide et imprévisible en vol. Visible sur Caroux et Espinouse.

Faucon pèlerin (Falco peregrinus)

Famille des Falconidés

Grand faucon, magnifique voilier, puissant et rapide. Très lourdement bâti avec une forme plutôt anguleuse et la base de la queue large. Ne vole pas sur place. Piqué spectaculaire vertical.

Geai des chênes (Garrulus glandarius)

Famille des Corvidés

Oiseau extrêmement méfiant à la voix éraillée. Omnivore, se nourrit au sol et dans les arbres. On le voit généralement en couple. Son appel rauque et perçant fait partie d’un vaste répertoire.

Grand corbeau (Corvus corax)

Famille des Corvidés

Plus grand que la buse, son vol plané aisé avec des battements d’ailes réguliers et puissants le caractérise. Appels profonds « preuk-preuk » et « grok ». Visible sur Caroux et Espinouse.

Grive draine (Turdus viscivorus)

Famille des Muscicapidés

La plus grande et la plus téméraire des grives. Gros ventre, longues ailes et queue. Au sol, se tient très droite, poitrine renflée. Appel sonore et sec, comme un bruit de crécelle.

Gros bec (Coccothraustes coccothraustes)

Famille des Fringillidés

Bec énorme, longues ailes et courte queue carrée. Très timide et défiant. Progresse sur le sol par bonds très longs. Vol puissant et ondulant, souvent très haut. Appel bruyant et explosif « tick ».

Héron cendré (Ardea cinerea)

Famille des Ardéidés

Le plus grand oiseau terrestre commun de nos régions. Préfère les eaux douces pour se nourrir et chasser furtivement jour et nuit. Appel très râpeux « krack » qui retentit d’une colonie en vol.

Huppe fasciée (Upupa epops)

Famille des Upupidés

Coiffée de grands plumes flamboyantes à pointes noires qu’elle déploie dans l’excitation de la parade, la Huppe est armée d’un long bec courbe qui fouille la terre à la recherche de vers et de larves. Au vol, ses larges ailes rondes, aux battements irréguliers, lui donnent l’aspect d’un gros papillon. Au sol, sa démarche est élégante. Elle déambule en hochant la tête ou trottine légèrement. Son appel est un cri creux : « pououp-oup-oup-oup ».

Martinet noir (Apus apus)

Famille des Apodidés

Le plus infatigable voilier de tous les oiseaux. Bâti pour la vitesse, il est impossible à confondre avec ses ailes en forme de lame de faux et son plumage brun foncé. Se voit un peu partout.

Merle noir (Turdus merula)

famille des Muscicapidés

Le mâle est la seule grive couleur noir de jais. Bec bien jaune. Oiseau bruyant et excitable, enclin à donner beaucoup de petits coups de queue. Cri d’alarme crépitant, appel bas « tchouk-tchouk ».

Merle de roche (Monticola saxatillis)

Famille des Muscicapidés

Oiseau méfiant, prompt à prendre son envol. Activité nerveuse et fébrile. Ne pas confondre avec le merle bleu (2ème sur l’image) plus provençal et calme. Visible sur Caroux et Espinouse.

Engoulevent
Engouleventaquarelle collection privée
Faisan de Colchide
Faisan de Colchidephoto Jiri Bohdal
Faucon crécerelle
Faucon crécerellephoto Pascal Dubois
Faucon hobereau
Faucon hobereauphoto bienvenueabord.com
Faucon pèlerin
Faucon pèlerinphoto Fabrice Crozet
Geai des chênes
Geai des chênesphoto Hervé Michel
Grand corbeau
Grand corbeauphoto Francis Desjardins
Grive draine
Grive drainephoto Alain Fossé
Gros bec
Gros becphoto bienvenueabord.com
Héron cendré
Héron cendréphoto Michel Rogg
Huppe fasciée
Huppe fasciéephoto Christophe Salin
Martinet noir
Martinet noirphoto Alain Fossé
Merle noir
Merle noirphoto bienvenueabord.com
Merle de roche
Merle de rocheaquarelle collection privée

Mésange bleue (Parus caeruleus)

Famille des Paridés

Oiseau des bois bien adapté à l’homme. Queue bleue. Petite calotte bleue compacte qu’elle redresse quand elle est excitée, en colère. Vol rapide et ondulant, battements d’ailes vifs et hachés.

Mésange charbonnière (Parus major)

Famille des Paridés

La plus grande des mésanges, moins acrobate que les autres. Active, fouineuse et batailleuse, visiteuse de mangeoires aimant les nichoirs. Appel « tsink-tsink ». Printemps « titchèr-titchèr-titchèr ».

Mésange nonette (Parus palustris)

Famille des Paridés

Dans les bois, y compris les taillis et jardins boisés. Vol rapide et voltigeant. Niche dans des excavations qu’elle ne creuse pas elle-même. Vient facilement en mangeoire. Appel « sst-chou ».

Moineau friquet (Passer montanus)

Famille des Plocéidés

Nettement plus petit, d’aspect plus compact et plus timide que le moineau domestique. Picore sa nourriture au sol. Vol direct comme le moineau. Appel un court « tcheup » aigu. En vol « tek-tek » répété.

Pic épeiche (Dendrocopos major)

Famille des Picidés

Se distingue du pic épeichette par son ouverture anale rouge et ses épaules blanches. Tambourine bruyamment au printemps et peut être localisé par ses coups. Appel explosif « tchick ».

Picvert ou pivert (Picus viridis)

Famille des Picidés

La coloration de son plumage évite tout risque de le confondre. Langue collante très longue. Passe du temps au sol. Appel sorte de rire qui porte loin. Tambourine très rarement et niche très haut.

Pie bavarde (Pica pica)

Famille des Corvidés

Facilement identifiable. Faiblesse apparente du vol et jacassement sonore (jacasser comme une pie…). Au sol, démarche délibérée, la queue haute. Prédateur connu d’œufs et d’oisillons.

Pinson des arbres (Fringilla coelebs)

famille des Fringillidés

Trottine de-ci de-là d’une démarche typique, avec des mouvements lents et saccadés. Se nourrit au sol, seul ou en groupe. Vol ondulant. Mâle très colorié, femelle jaune-vert.

Pinson du Nord (Fringilla montifringilla)

Famille des Fringillidés

Sur les ailes, marques analogues à celles du pinson des arbres mais croupion blanc. Plumage orangé, blanc, noir et gris. Très dépendant des faînes. Appel en vol « tchouk-tchouk ».

Pipit farlouse (Anthus pratensis)

Famille des Motacillidés

Le plus commun des pipits. On peut le voir s’envoler du sol en lançant un appel caractéristique « tsip-tsip-tsip ». Se balance dans les airs comme s’il luttait pour s’élever. Se nourrit au sol.

Rouge-gorge (Erythacus rubecula)

Famille des Muscicapidés

Familier de tous mais timide. On le voit peu en dehors des bois. Agressif, surtout en période de reproduction. Défend son territoire en hiver. Au sol, mouvements précis. Appel « tick-tick » ou « tsip » bas.

Rouge-queue noir (Phoenicurus ochruros)

Famille des Muscicapidés

Passe facilement inaperçu. Tremblotement caractéristique de la queue. Se nourrit au sol. Niche dans les bâtiments ou des ruines. Solitaire en hiver. Cri d’alarme « houit », de contact « whit-ti-tik ».

Sittelle torchepot (Sitta europaea)

Famille des Sittidés

Oiseau bruyant, agité, exubérant. Son appel sifflant « houitt-houitt », ses montées et descentes le long des troncs et des branches, sa coloration ne laissent aucun doute sur son identité.

Tarin des aulnes (Carduelis spinus)

Famille des Fringillidés

Petit oiseau trapu à queue fourchue et longues ailes. Une des rares espèces aux couleurs noires, vertes et jaunes (jaune vif). L’appel est un haut et clair « tsiou » au posé et « tsaï-zing » en vol.

Tichodrome échelette (Tichodroma muraria)

Famille des Sittidés

Des ailes très longues, larges et arrondies, un plumage richement coloré le rendent impossible à confondre. Sonde les crevasses de son long bec incurvé. Visible sur les falaises d’ Espinouse.

Tourterelle turque (Streptopelia decaocto)

Famille des Columbidés

Pigeon lourd, très pâle avec une longue queue et de larges ailes. Bien identifiable par son demi collier sur la partie supérieure du cou. Appel irritant « cou-cou-couck ».

Troglodyte (Troglodytes troglodytes)

Famille des Trogloditidés

Avec le dessus du corps brunâtre, le dessous grisâtre et de rapides mouvements saccadés, il a l’aspect d’une souris. Appel sonore râpeux « tit-tit-tit ». Chant retentissant et explosif.

Verdier d’Europe (Carduelis chloris)

Famille des Fringillidés

Pinson musclé et lourd avec gros bec, longues ailes et queue courte fourchue. Teinte d’ensemble verdâtre. Agressif et batailleur, surtout autour des mangeoires. Trille rauque.

Mésange bleue
Mésange bleuephoto bienvenueabord.com
Mésange charbonnière
Mésange charbonnièrephoto Jean-Marie Hulbach
Mésange nonette
Mésange nonettephoto bienvenueabord.com
Moineau friquet
Moineau friquetphoto Pascal Dubois
Pic épeiche
Pic épeichephoto bienvenueabord.com
Pic vert (ou pivert)
Pic vert (ou pivert)photo auteur inconnu
Pie bavarde
Pie bavardephoto Christian Segonne
Pinson des arbres
Pinson des arbresphoto Aurélien Audevard
Pinson du nord
Pinson du nordaquarelle collection privée
Pipit farlouse
Pipit farlousephoto Miguel Vergès
Rouge-gorge
Rouge-gorgephoto Christian Segonne
Rouge-queue noir
Rouge-queue noirphoto Alain Balthazard
Sittelle torchepot
Sittelle torchepotphoto Cédric Girard
Tarin des aulnes
Tarin des aulnesaquarelle collection privée
Tichodrome échelette
Tichodrome échelettephoto Philippe Pulce
Tourterelle turque
Tourterelle turquephoto Pere Sugranyes
Troglodyte
Troglodytephoto Philippe Jenard
Verdier d'Europe
Verdier d'Europephoto auteur inconnu

Merci aux photographes animaliers

Vous avez pu (c’est notre vœux) vous régaler de superbes photos d’oiseaux principalement grâce à la compréhension de nos amis de la LPO ligue pour la Protection des Oiseaux, section de Champagne-Ardenne. Les auteurs des photos figurant sur montagne-hautlanguedoc.com ont droit à toute notre reconnaissance, non seulement pour la publication gracieuse de leurs œuvres mais aussi pour la qualité de celles-ci. Certains photographes disposent de sites Internet, n’hésitez pas à les visiter.

Comprendre pour vivre

Nous ne serions pas complets dans nos remerciements si nous oubliions la LPO et son président Alain Bougrain-Dubourg dont la tâche, au plan national, est colossale. Principalement au regard de l’évolution de notre société pour laquelle la protection de la nature (et donc des oiseaux) n’apparaît pas suffisamment essentielle.

Souhaitons à nos semblables de comprendre que la survie de la nature est tout autant celle de l’homme et que l’espèce humaine n’en est qu’un élément parmi d’autres. Car ni les nouvelles technologies ni l’argent ne remplaceront l’air, l’eau, la terre, les vies animale et végétale, indispensables à l’existence humaine.

N’oublions pas : Albert Einstein a dit que lorsque les abeilles disparaîtront, il restera quatre ans de vie à l’homme sur notre planète. Aujourd’hui, nous consommons annuellement une fois et demi ce que peut donner la Terre. Cherchez l’erreur…

Adresses et liens utiles

www.lpo.fr     Site officiel de la LPO Ligue pour la Protection des Oiseaux. Dossier sur la grippe aviaire, questions-réponses, recommandations.

www.uof.asso.fr     Site de l’Union Ornithologique de France. Également dossier grippe aviaire. Librairie, matériel.

www.lpo-boutique.com     Site marchand de la LPO Ligue pour la Protection des Oiseaux. Librairie, nichoirs, mangeoires, accessoires jardin, jumelles…

lpo-moselle.fr     Site de la LPO Ligue pour la Protection des Oiseaux, section de Moselle. Tout savoir pour secourir des oiseaux en détresse, blessés, des animaux abandonnés… La liste des centres de soins pour la faune sauvage.

www.lahulotte.fr     Site de la revue « La Hulotte », le journal le plus lu dans les terriers consacré à la faune française ! Une merveille de revue, exceptionnelle à bien des égards, notamment par la qualité des dessins et le ton des textes. La documentation est fouillée. Vente par abonnements. À lire deux fois par an seulement, hélas !

Lobbies agro-alimentaires et FNSEA,
cessez vos pressions, remballez vos pesticides !
« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle s’apercevra que l’argent ne se mange pas… » (Sitting Bull  1831-1890)